Additifs alimentaires, ils ne sont pas là par hasard

Le débat sur les additifs reprend de plus belle, que ce soit à la télé ou la radio, les mêmes éléments ressortent : dangerosité pour la santé, évaluation peu sécurisée, utilisation abusive et non nécessaire par les industriels …

Et les déclarations simplistes se répandent appelant à se méfier des recettes contenant trop d’additifs ou des listes trop longues d’ingrédients… Comme si c’était si simple !

Qu’en est-il réellement ?

  • Pourquoi les additifs sont-ils utilisés ?
  • Comment sont-ils autorisés ? 

Alimentation-info-intox vous dit tout.

Les additifs ont vocation à protéger

Oui vous avez bien lu, les additifs sont des substances naturelles ou de synthèse, ajoutées en très faible quantité dans les aliments.

Leur utilisation permet de garantir la qualité des produits, notamment sanitaire, ainsi que leur bonne stabilité. Ils améliorent la conservation, réduisent l’oxydation, apportent ou rendent une coloration aux aliments, améliorent la texture…

C’est grâce à ces additifs que vos produits ne pourrissent pas rapidement, ne sont pas infectés et gardent toute leur saveur !

Pour répondre aux demandes des consommateurs qui souhaitent des listes d’ingrédients plus courtes, les entreprises adaptent leurs recettes et leurs procédés de fabrication, mais avec une préoccupation principale de sécurité sanitaire : tout remplacement ou suppression d’ingrédient doit se faire avec une assurance totale de sécurité pour le consommateur.

Ils sont autorisés au niveau européen par un organisme indépendant

En effet, afin de prévenir tout risque pour le consommateur, les additifs sont évalués et ce n’est qu’après avoir fait la preuve de leur innocuité qu’ils peuvent être autorisés.

Mais cette preuve de leur innocuité ne suffit pas. Pour pouvoir être utilisée, une substance doit aussi faire la preuve de son intérêt. Ainsi, les additifs alimentaires ne sont approuvés que si : 

  • L’effet technologique revendiqué peut être démontré,
  • Leur emploi n’est pas susceptible de tromper le consommateur.

Enfin, avant d’être autorisés par la Commission Européenne, les additifs sont soumis à évaluation de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Sur cette base, la Commission établit une liste positive d’additifs autorisés en indiquant les aliments dans lesquels ils peuvent être ajoutés et les doses maximales à utiliser.

Seuls les additifs présents sur cette liste peuvent être ajoutés dans les denrées alimentaires.

Conclusion : Non, les additifs alimentaires ne présentent pas de danger pour les consommateurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*